18 février, la naissance de Hans Asperger

Hans Asperger est né un 18 février. Il y aurait 110 ans aujourd’hui. La date a été choisie comme la Journée mondiale de l’Asperger dans plusieurs pays. Pour certains, c’est une journée pour informer ce qui est le Syndrome d’Asperger.

Pas pour moi. Je ne vois pas les « Asperger » comme un sous-groupe dans la communauté d’autistes. Pour moi, c’est simplement pour nous arrêter à regarder un peu l’histoire. Une journée de reconnaissance de son travail et de la vision qu’il avait de la personne autiste.

Parce que dans les années 30-40, Dr. Asperger, recevait dans sa clinique, autistes de différents profils. Ils étaient traités de façon humaine, avec un approche neurodiverse, comme des personnes avec des variations neurologiques.

Ensuite, la guerre. Les nazis et son désir de nettoyer la planète de tout ce qu’ils trouvaient humainement « moins bon », compris les autistes. Hans Asperger a défendu le potentiel des autistes, il les appelait « les petits profs ». Bien que son lien avec les nazis ait été questionné sur s’il était avec ou contre, nous ne pouvons pas juger de ce côté, dans ces conditions où la vie est en constant danger.

Ce qui compte c’est sa vision et l’injustice de l’histoire.

À la même époque, Léo Kanner, aux États Unis, parlait d’autisme d’une autre façon. Il parlait d’une maladie. D’un problème affectif à cause de la mère « trop froide ». C’est la version qui a été acceptée et qui a évolué pendant toutes ces années. La version.

À la même époque, les travaux d’Asperger ont disparu. Pour nous, cela a été catastrophique, cela a fait que notre histoire soit douloureuse. Ignorés pendant des décennies, ces travaux ont été repris par Lorna Wing les années 80.

Pourtant, les idées fausses restent. Encore en 2016. Partout dans le monde. Même ici.

Et c’est la raison de nos actions pour notre reconnaissance comme humaines à part entière, pour obtenir la reconnaissance de nos droits et pour nous sentir inclus dans ce monde qui peut nous sembler étrange, illogique ou chaotique.

Je me dis toute seule : dans ce contexte historique, est-ce nous devrions nous nommer Aspies, tous, à la place d’autiste ?

Je vous laisse un lien, si vous voulez en connaître d’avantage.

Neurotribes: l’histoire de l’autisme

 

 

 

 

 

 

Auteure, artiste photographe, militante pour la neurodiversité. Autiste Asperger, mère d'un enfant Asperger.

1 Comment

  1. Votre contribution est signifiante à mon domaine. Merci encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.