La fierté des autistes


Il n’y a aucune honte à être autiste
. Aucune. Zéro.
Nous sommes d’accord, je crois.

Par contre, l’auteur de la violence silencieuse ou bruyante contre eux, 
soit un système, soit un groupe humain, soit un autre humain,

Lui, oui. Il devrait en avoir.

fierté autistique

Saviez-vous que dans les groupes d’autistes nous félicitions la personne qui vient d’avoir la confirmation d’être autiste?

Ce n’est pas une règle de la communauté, les félicitations sortent directement de notre cœur.  Certains vont se rappeler le sentiment de libération vécu par eux mêmes, ce grand-jour-là. Pour plusieurs, cette réponse est un moment crucial, une autre naissance et la porte d’entrée à une évolution positive qui commence par la connaissance de soi et l’acceptation.   

L’acceptation arrive quand on se regarde tel qu’on est et qu’on se dit qu’on s’aime comme on est sans vouloir devenir semblable à un certain modèle de normalité. Quand on n’a même pas besoin de simuler. Quand on peut se montrer naturellement avec ses points forts et moins forts et ainsi interagir simplement. Libre!

Et le plus merveilleux arrive quand nous nous rendons compte que chaque personne est unique et qu’il peut être possible de construire une société plus harmonieuse si on accepte cette réalité.

Nous pouvons nous sentir fiers de nous comme n’importe quelle personne.

Mais, la fierté des autistes ne se limite pas à la fierté de soi et des accomplissements. La fierté des autistes est une contestation aux erreurs de l’histoire, cette histoire qui, selon l’époque et l’endroit, nous avait catégorisés de «personnes qui ne méritent pas de vivre», «personnes vides», «personnes avec des déficiences à corriger», etc.

Ces erreurs ont généré des morts, de la violence, de l’exclusion et de l’injustice partout dans le monde. Bien que notre situation s’améliore dans certains pays, l’inégalité et la discrimination existent encore.

Certains utilisent le terme autiste comme une insulte! Oui, encore. 
Et les autres termes irrespectueux… et… et… 

L’Autistic Pride Day ou la Journée de la fierté autistique est née en 2005, grâce à une initiative de l’association d’autistes Aspies For Freedom.

Les dernières années, nous avons souligné la date en petit groupe, nous les autistes. En 2017, je me suis dit que nous pourrions être prêts pour une action de tous ensemble, autistes et non-autistes sur les réseaux sociaux.

Parce que nous pouvons avoir des différences d’opinions et nos visions variables, mais cela n’empêche pas de s’unir dans ce qui nous avons en commun comme le désir de justice, d’inclusion et d’équité pour toute personne autiste. 

Cela veut dire contre la pression pour atteindre une normalité donc pour une société flexible et ouverte à la diversité de façons d’être. Pour des services adaptés à la personne dans le respect de son fonctionnement individuel. Pour la diffusion d’une information actualisée et exacte.

Dans ce contexte, l’idée d’un évènement virtuel et international m’a paru une bonne option. Je vous invite à participer, vous pouvez y accéder sur Facebook : 18 juin, Fierté autistique, prise de parole virtuelle. Je remercie le soutien d’Aut’Créatifs et de la page : La neurodiversité — l’autisme et les autres formes d’intelligence dans ma démarche.

fierté auitistique

L’action est simple. Le 18 juin, nous ajouterons nos hashtag à toutes nos publications sur les réseaux sociaux.

 #FiertéAutistique #AutisticPrideDay #OrgulloAutiste et #OrgoglioAutistico

Simplement avec «Je soutiens» ou une opinion, photographie, article, citation, etc. 

Je vous remercie d’avance la participation.
Le 18 juin, les victimes de la normalisation, mortes ou en vie, seront dans mes pensées.

***
J’ai deux rêves, le premier est de parler plus fort à chaque année et l’autre de vivre en harmonie, sans barrières, autistes et non autistes. Un jour.

Soyons unis!

 

2 Comments

  1. J’adore merci beaucoup Lucila.
    Etant moi même diagnostiqué Autiste Asperger il y à peu, je souhaiterais aussi me lancer dans cette cause qu’est la fierté autistique.
    Je pense que beaucoup en on besoin car l’auto-détéstation fait encore des ravages parmi les individus et la communauté..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *